Soins du poil

Traiter correctement la robe du chien en hiver

En cas de neige ou de gel, la robe du chien nécessite des soins particuliers afin qu’elle reste dense et brillante. Alors que les chiens aux poils courts attrapent facilement un refroidissement, ceux qui ont de longs poils souffrent de boulettes de neiges dans le pelage. On peut éviter les deux.

Bien protégé par temps froid

La robe protège aussi les chiens aux poils courts contre la pénétration du froid provenant de l’extérieur: en effet, la peau se retrécit fortement, les poils fins et denses se redressent et un coussin ou membrane d’air se forme entre les minuscules espaces situés entre deux poils. Ce coussin absorbe la chaleur s’échappant du corps et la réfléchit de nouveau vers lui. Dans le cas contraire, de l’air froid atteignant le corps est protégé par l’effet de coussin. Donc, des chiens aux poils courts peuvent, sans protection supplémentaire, marcher dehors aussi longtemps qu’ils peuvent bouger en liberté. A la laisse, la vitesse pour se réchauffer et par contre souvent trop basse. Un manteau sur le dos protège alors votre quadrupède. Mais veillez à choisir un matériau qui soit aussi résistant à l’eau à l’extérieur et muni d’un coussin d’air à l’intérieur. Sinon, de l’humidité pénètre à travers le manteau sur la robe. Pour les chiens à poils courts et mince, un danger de refroidissement en cas de gel accru subsiste partout aux extrémités. Raccourcissez les promenades et veillez à ce que les chiens bougent!

Tous les chiens aux poils longs souffrent, en cas de haute neige, de grosses et lourdes boulettes de neige qui se forment à la poitrine, aux oreilles, sous la queue et entre les coussinets plantaires. Ces boulettes se constituent car le corps du chien rejette de la chaleur humide permettant à des cristaux de neige meubles de s’accrocher aux poils chauds et humides. Si votre chien est plutôt sensible à ce genre de phénomène, vous pouvez, à titre de prévention, le protéger avant la promenade d’une mince couche de vaseline ou de graisse à traire. Frottez la graisse, comme pour une cure de cheveux, sur les parties à risque. Les boulettes de neige peuvent être enlevées avec le plus grand ménagement en utilisant un linge préchauffé, que vous appliquez sur les parties en question. Ou alors, si votre chien l’accepte, vous pouvez utiliser un séchoir. ATTENTION: les boulettes s’accrochent fermement aux poils. Elles provoquent des douleurs si vous les arrachez simplement.

 

 

Soins plantaires

Tous les chiens ont besoin de soins plantaires en cas de période de froid durable. En effet, le salage ou le gravier sur le sol provoquent des fissures dans les coussinets, la peau tendre entre les coussinets se déchire légèrement et, dans les gros poils se trouvant également entre les coussinets, des glaçons s’enchevêtrent et produisent des douleurs. Les chiens de luge marchent dans leur "temps libre" avec des bottines sur mesure qui les protège contre les blessures. Mais la plupart des chiens familiaux se refusent de faire un seul pas avec ces chaussures inhabituelles. Frottez les coussinets plantaires une fois par jour avec de la vaseline ou de la graisse à traire pour les protéger. Après une promenade sur des routes ayant du sel ou du gravier et si la neige ou la glace reste accrochée entre les coussinets, offrez à votre compagnon un bain tiède pour ses pattes.

 

 

L’hygiène dentaire

Un chiot reçoit ses premières dents de lait à l’âge de 4 à 5 semaines.
Déjà 3 mois plus tard, les dents de lait sont peu à peu remplacées par les dents définitives.
A l’âge de 6 à 7 mois, le changement de dents est terminé.
La plupart des chiens ont 42 dents, 10 de plus que les êtres humains.

Comme chez nous, les soins dentaires des chiens ne doivent pas être négligés. En effet, par l’élevage, les aliments préparés et l’espérance de vie plus élevée et aussi en raison de l’ingestion de sucreries ou autres biscuits, la formation de plaque dentaire ne peut plus être suffisamment empêchée. Le chien ne fait pas partie des espèces animales qui broient et mâchent longtemps les aliments dans la gueule, tels que les herbivores. Il avale les aliments, et ce faisant, les soins dentaires par la force mécanique (mâcher et broyer) n’existent pratiquement pas.

Les plaques dentaires se minéralisent de plus en plus jusqu’au point où du tartre solide se forme, qui souvent précède une inflammation des gencives. Dans des cas graves, tout l’appareil dentaire peut être endommagé. Les dents commencent à bouger et tombent. Les meilleures mesures de prévention contre le tartre des dents est de les laver quotidiennement avec une pâte dentifrice pour animal appropriée. On devrait déjà commencer en bas âge. Ainsi, le chien s’habitue le mieux à ce processus et un dépôt plus important de tartre sur la dentition peut être évité. Mais, pas tous nos chiens ne supportent le brossage des dents. Dans ce cas, vous pouvez leur proposer régulièrement des bandes ou os à mâcher (avec enzymes), la formation de tartre étant nettement réduite. Une autre alternative prophylactique contre la plaque et le tartre pour nos animaux est une application régulière de pâte à base de chlorhexidine. Faites contrôler en même temps, dans le cadre de la vaccination annuelle, les dents de votre chien afin de reconnaître à temps toute maladie dentaire.

 

Soins dentaires Jouets